Altagone travaille avec de nombreux clients qui ont migré, en cours migration ou envisage d’aller vers Office 365

Nous les aidons à évaluer leur environnement Office 365 avant, pendant et après la migration, afin de leur donner une vue sur l’expérience utilisateur et la performance délivrée par Office 365.

Il est illusoire de penser que la migration vers le cloud n’aura pas d’impact sur la performance et la satisfaction utilisateur. Le tout est d’être assez pro-actif et de piloter en continu certains indicateurs clés afin de prémunir une baisse de la qualité du service délivré

Dans ce graphique, nous comparons la différence de performance entre un serveur Exchange et Office 365 à travers différentes actions réalisées par nos Robots Users.

 

Dans cet exemple, fait pour une grande banque en Amérique du Nord, nous mettons en évidence que la seule surveillance du scénario d’ouverture de boite aux lettres  « Open Mailbox » n’est pas suffisante.

Chaque action est importante et a ses propres « seuil utilisateur » ; lorsque ce seuil est dépassé, vous aurez à gérer un important flux de plaintes et donc d’ouverture de tickets. Les différentes actions vont aussi utiliser différent protocoles importants à superviser

 

Office 365 a été conçu pour renforcer un système de sécurité déjà performant avec une haute disponibilité et nous pouvons dire que cela a été un réel succès.

L’inconvénient, bien sûr, est que ces deux principales problématiques ont des effets sur la performance. Même si le cloud offre un service un peu plus lent que les anciens outils installés sur un serveur On Premise, ce serait une erreur de croire que les services cloud sont eux-seuls responsables de la hausse des plaintes de la part de vos End-Users.

Après des dizaines de projets avec nos clients, nous avons réalisé que dans 9 cas sur 10, les problèmes de performances utilisateurs proviennent des composants réseaux et hybrides nécessaires au fonctionnement du cloud.

Le principal problème est que sans le déploiement de nos sondes pour Office 365, il n’existe pas de moyen de mesurer l’expérience utilisateur en continu et de faire une corrélation des impacts autres composants hybrides. Nos sondes vont superviser toute la chaine de valeur entre un utilisateurs et le cloud et détecter les composants provoquants latences et problèmes.

En vue d’obtenir des données tangibles nous avons réalisés quelques expériences dans nos environnements disséminés un peu partout dans le monde et dans différentes conditions

 

Test de protocols

Nous avons effectué nos tests sur deux tenants : l’un aux Etats-Unis et l’autre en Europe.

Nous avons déployé des sondes dans les lieux suivants :

Trois à Philadelphie (Etats-Unis)
Un à Nice (France)
Un à Bangalore (Inde)
Un à Boston (Etats-Unis)
Un chez Microsoft Azure Cloud

Au niveau de chaque site, nous avons fait le même test mais avec de multiples configurations :

Avec ou sans proxy
Avec ou sans perte de paquets
Avec un routeur
Avec ou sans ExpressRoute
Avec une connexion vers Office 365 à travers un siège ou une connexion directe vers Internet
Avec une résolution DNS régionale et hors du pays de résolution du DNS

 

Ces articles sont organisés par thème et décrivent les résultats de nos découvertes. Ils vous donnent des informations importantes que nous partageons avec vous.

Pour plus d’informations, prenez contact avec nous ou demandez une démo !